https://3.bp.blogspot.com/-OaujeAwGDvI/XJYkK8tS9-I/AAAAAAAAIDc/FIWgU3bNJ-45sVGCHORQ3pcIJGMnjlVIACLcBGAs/s72-c/paris-banksy-partie-2.jpg

En février je me suis amusé à rédiger une fiction sur Banksy sans penser que celle-ci arriverait si loin. Pour le coup Banksy s’inté...
banksy et olivier poinsignon marionnette tattoo attack


En février je me suis amusé à rédiger une fiction sur Banksy sans penser que celle-ci arriverait si loin. Pour le coup Banksy s’intéresse au milieu du tatouage depuis 2008 et ça depuis qu'il a invité Sadhu le Serbe au Cans Festival. Semblerait que celui-ci se soit retrouvé sur mon blog (en même temps à force de chercher on trouve). J'ai effectivement reçu un premier mail anonyme me demandant pourquoi j'avais rédigé ça et si j'avais des idées plus poussées concernant ce projet. Si vous me lisez régulièrement vous savez qu'une perche tendue met mon cerveau en ébullition surtout quand je lis ça dans mon lit avant de m'endormir.



La fiction en question a donc déclenché des réactions en privé que je ne veux pas partager ouvertement, mais la question du viol d'identité est ressortie et la dimension critique de cette même identité formatée conditionnée n'est pas assez éclairée. Bien-sûr il faudrait un grand mépris de l'inconnu pour pouvoir réaliser ce genre de "happening" artistique. Quoique j'ai peut être un défaut lexical, ça ressemble plus à une action commando qu'un happening. A l'origine j'avais imaginé un enlèvement random en public mais en réfléchissant à ce geste on s'en prend potentiellement à une personne non concernée par le sujet. Alors que dans l'histoire finalement publiée, la cible et non la victime illustre elle-même le risible de la situation dans son changement d'estime de son tatouage. Elle est concernée ! C'est un peu comme les cochons tatoués de Wim Delvoye, ils ont subi un acte qu'ils ne voulaient pas mais finalement ils sont sortis de leur statut de produit banal pour devenir des œuvres d'arts et être sauvé de leur condition primaire (ils ne seront pas tués prématurément à l’abattoir). Sauf que eux ils ne font pas de selfies.




Tout ça pour dire qu'une "entité supérieur" m'a proposée de s'associer pour une opération "tattoo attack" qui consiste à récolter une base de données d'individus prés à subir un enlèvement tatouage au cours des prochains 6 mois. Ceux-ci signent une décharge, fournissent une copie de leur carte d'identité, certificat de santé, préviennent de leurs allergies, confirment ne pas être enceinte ou avoir des problèmes cardiaques, donnent accès à leur agenda en ligne ainsi que leur numéro de téléphone portable pour qu'ils puissent être géolocalisés...un simple accès à votre compte google suffit.




tattoo attack par banksy et olivier poinsignon



Les grandes lignes sont verrouillées mais il reste encore quelques détails à régler avec l'organisation et "l'entité". Coïncidence je vais justement à Londres en Angleterre du 10 au 15 juin au studio NR. Le site www.tattooattack.uk sera opérationnel dès le 21 juin et vous pourrez poster votre candidature sur celui-ci. Le projet est destinée à la zone euro' et l'ouverture aux inscriptions se fera durant 7 jours seulement. Tous les profils seront étudiés de façon à ce que l'action se fasse avant le 21 décembre 2019. Lors de l'action prés de 17 caméras seront connectées pour retransmettre l'action sur www.tattooattack.uk . Mais pour ça il faudra s'être enregistré sur le site car on ne vous préviendra pas de quand cela arrivera.

"Pour le prix de l'action ça ne coûte rien de participer.

On vous demande juste l’accès à votre compte Google."

Et si tu as encore un doute je te laisse visiter ce site.




nr tattoo studio olivier poinsignon londres banksy

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

laissez un message