Banksy il fait partie de mon top-3 artiste.  (lecture 5 minutes) Malgré son graphisme pauvre, Banksy brille par l'originale c...
tatouage par banksy vu par olivier poinsignon en fiction

Banksy il fait partie de mon top-3 artiste. 

(lecture 5 minutes)

Malgré son graphisme pauvre, Banksy brille par l'originale contextualisation et scénarisation de ses œuvres hors galerie. Et il faut reconnaître qu'il ne semble rien laisser au hasard. C'est l' " Idée "  avec un grand I qui le caractérise toujours et ça m'inspire une petite histoire avec du tatouage rien que pour vous qui aimez les fabulations.


Banksy c'est l'artiste le plus populaire de notre génération, il a mis le street art à la mode il y a bien 10 ans et bien plus que tous les autres. Son message est simplifié pour que le plus simple d'esprit puisse se faire une idée de la critique engagée par le monsieur, mais en général les gens voient surtout le côté fun famous ... blabla tu as pas besoin que je te présente Banksy quand même ?


Il semble ne pas s’interdire de support et presque aucune frontière géographique ne l'arrête. Mais aurait-il l'utilité d'aller en centre Afrique ou en Corée du Nord pour faire du point de croix sur une horde de chiens errants ?  Quoique je n'ai pas entendu parler d'intervention de Banksy dans le milieu qui m’intéresse le plus: le tatouage. Et pourtant il y a du potentiel si l'on tient compte de l'impacte du tatouage sur les réseaux sociaux!


Banksy! Ce nom suffit à renverser une situation. Et c'est ce que je vais essayer de te faire imaginer en te faisant rentrer avec moi dans ce street shop où madame tout le monde aka "Nectarine" vient se faire tatouer mardi matin à 11h. Qu'est-ce-qu'elle fait ? Un des derniers symboles pathétiques "sympas" avec son petit nom qu'elle a laborieusement cherché sur pintrest. D'ailleurs le tatoueur est sympa lui aussi, le matin il fait des petites pièces sans trop poser de questions alors que d'autres ont refusé. Pourquoi refuser de reproduire à nouveau ce motif qui lui correspond si bien ? 


Mais passe donc avec moi derrière le rideau...et baisse d'un ton! La cliente s'est installée à côté après que le tatoueur lui ait présenté "une simulation". Il a juste posé un papier sur son bras et elle trouve ça magnifique. Effectivement il a parfaitement recopié compris ce qu'elle lui a donné. Et comme il est délicat, il lui explique qu'il va la tatouer allongée pour ne pas risquer de tomber en cas de malaise. Du coup elle ne voit rien et le tatoueur peut poser un autre calque pour finalement la  violer  détourner en recevant un autre motif sans son accord. Le tatoueur est joueur et discute avec sa cliente pour l'encourager à ne pas regarder et à attendre avant de découvrir son nouveau tatouage. Il argumente en mettant en avant les bénéfices de la patience. Il fait miroiter un plaisir personnel devant la glace chez soi dans son petit confort. Elle est convaincue et accepte un pansement en plastique noir opaque.

Direction le travail et ce soir à la maison elle retirera son plastique. En attendant elle s'autorise un petit post instagram: "devinez ce que je viens de faire"? Au boulot c'est la même chose on lui demande ce qui se cache sous son pansement et pourquoi elle ne veut pas regarder tout de suite...la poche à portable vibre de notifications régulièrement au long de l’après-midi.

dessin anagramme olivier poinsignon


Tout semblait long aujourd'hui mais ce soir elle a enlevé le pansement et tout va trop vite dans sa tête "qu'est-ce qu'on m'a fait? Et qu'est-ce que je vais faire?"
La femme est choquée de na pas avoir reçu le tatouage "commandé". Au-delà de la sensation d'abus de son corps elle pense tout de suite à ce que les autres vont penser maintenant qu'elle s'est exposée.  La femme a peur mais elle n'a pas le choix, ce soir elle poste sur facebook "connaissez-vous un bon tatoueur pour un recouvrement" ? Là Manu lui dit que son cousin dessine super-bien et qu'il a une machine. Une autre personne, elle, lui conseille de se renseigner sur les centres de laser. Dans la nuit elle a épluché les 3 premiers sujets google "enlever un tatouage au laser" et elle comprend qu'un recouvrement coutera moins cher et sera moins douloureux. Elle va essayer de dormir mais tourne dans son lit et à 6h45 quand le réveille sonne elle n'a pas besoin d'appuyer sur le bouton snooze. Elle regarde son portable et après avoir regardé ses notifications faceb**k et Insta elle ouvre sa boîte mail où elle lit un titre en capital.

C'est trop chelou: "J’ACHÈTE VOTRE PEAU 100 000 EUROS". Elle est devenue méfiante cette nuit, elle "comprend" que c'est un pirate et qu'il ne faut surtout pas répondre. Le sort s'acharne, elle reçoit un coup de file à 8h pour lui demander la même chose. Là c'est vraiment chelou! Quelqu'un lui en veut!


Mais arrivée au boulot ce matin, à la machine à cafè ça parle tataouage. On parle en l’occurrence d'un certain " Bansqui* " qui aurait investi un salon de tatouage hier.  On relate le coup du tableau qui s'autodétruit en vente aux enchères puis on parle aussi de sa vente de tableau dans la rue en se faisant passer pour un clochard, mais on ne parle pas des œuvres comme son installation pirate à disney-world dénonçant les conditions de mise à mort à Guantanamo, et le mur en Palestine c'est bien sûr oublié.  Là la femme elle commence à comprendre que son tatouage il vaut plus que la merde  le tatouage de base qu'elle avait prévu. Du coup hop on fait un beau selfi vu de dessus main sur le front avec les doigts en v, on tire la langue et on s'assure qu'on voit bien le nouveau tatouage sur le poignet. Pour la légende sur Instagram "petit tatouage par Banksy lol".



Ce putain de  joli  selfi il fait le tour du monde et là Banksy il attend 1 semaine avant de dire qu'il a utilisé une encre semi-permanente et que le tatouage va devenir tout dégueux. Et le pire dans cette histoire c'est que le détracteur des graphitis de Banksy (celui qui repeignait tout en gris)  va tenter de s'introduire chez la femme par effraction pour lui recouvrir le bras avec un joli carré gris opaque, ou un point plutôt. 


En fait c'est bien un point pour finir une histoire. 




*Oui en général au début on n'arrive pas à prononcer son nom nous les Français, et oui cette histoire se passe en France dans ma tête, "Banquescie" il aime la france.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

laissez un message